Livraison offerte à partir de 50€ d'achat en France et 60€ en Europe
Un Tote Bag offert pour 3 produits achetés

protection des océans

nous // protection des oceans

est-ce que MIMITIKA respecte les fonds marins?

La question de l’impact des crèmes solaires sur les océans est une préoccupation majeure de ces dernières années. Nous, on trouve ça vraiment cool que de plus en plus de gens fassent attention aux produits qu’ils utilisent et à leur impact. Mais comme vous l’avez peut-être remarqué, dans ce débat sur la protection solaire et les océans, chacun essaye de tirer la couverture de son côté et d’être plus « green » que son voisin.  Donc on voulait partager avec vous ce que l’on sait aujourd’hui de de l’impact des filtres solaires sur les océans.

comprendre les différences entre les filtres solaires

Pour protéger la peau des UVs, il existe deux types de filtres solaires: les filtres organiques et les filtres minéraux.

les filtres organiques

Il ‘s’agit de filtres d’origine chimique qui protègent des UVs en les absorbant sous la peau. Ce sont des filtres qui permettent d’avoir des textures plus légères et une plus grande variété de textures (lait, huile, gel…)

les filtres mineraux

Les filtres minéraux (Oxyde de Zinc et Dioxyde de Titane) sont des filtres d’origines naturelles qui se présentent sous forme de poudre. Ils protègent des UVs en créant une barrière physique contre ces derniers. Ils restent à la surface de la peau, d’où leur texture souvent plus épaisse et plus blanche

en savoir plus sur les différents filtres solaires

Chez MIMITIKA nous proposons des produits avec filtres minéraux (comme notre LAIT MINERAL SPF50 - actuellement en rupture de stock) pour convenir à celles et ceux qui souhaitent utiliser des formules protectrices naturelles.

En revanche nous n’avons jamais communiqué sur le fait que nos produits avaient un impact nul sur les fonds marins ou même « qu'elles protégeaient les océans ».

utiliser des filtres minéraux ne veut pas dire safe pour les océans.

Pourtant tous les filtres organiques ne sont pas à bannir. Les médias et les marques ont tendance à communiquer de façon binaire. Les filtres chimiques = bad pour les océans et les coraux. Les filtres minéraux = good. Mais les choses ne sont pas si simples (on aurait bien aimé) et la vérité, c’est aujourd’hui, personne ne peut affirmer qu’un ingrédient n’a aucun impact pour toutes les espèces de poissons, d’algues et de coraux. On sait juste que certains ingrédients sont vraiment à éviter (oxybenzone et octocrylène si vous avez bien suivi ;) ).

LIEN DE L’ETUDE SUR L’OXYDE DE ZINC
LIEN DE L’ETUDE SUR L’OXYBENZONE
LIEN DE L’ETUDE SUR L’OCTOCRYLENE

Plusieurs études commencent à montrer que les filtres minéraux, tel que l’Oxyde de Zinc, souvent décrit comme « Ocean friendly », peuvent avoir un impact négatif sur les fonds marins. L’Oxyde de Zinc pourrait avoir un impact sur l’équilibre de symbiose photosynthétique que les coraux entretiennent avec certaines algues marines. Ce déséquilibre peut aboutir au fameux photoblanchissement des coraux. Les filtres organiques eux, pâtissent de la réputation de deux filtres dont plusieurs études ont montré la nocivité : l’oxybenzone et l’octocrylène.

petit aparté

La plupart des études réalisées à ce jour évaluent la nocivité d’un filtre solaire en étudiant son impact sur la survie des coraux. Mais  on ne sait pas grand-chose sur l’impact que ces filtres ont sur la faune et la flore marine des côtes françaises. Cet impact est peut-être complètement différent, pire ou moindre : on ne sait pas !

et MIMITIKA dans tout ça?

Nous n’utilisons ni d’oxybenzone ni d’octocrylène dans nos formules. Nous aimons trop l’océan et ces petits habitants pour prendre le risque de l’abîmer. Mais nous ne vous dirons jamais que nos produits « préservent les océans » tout simplement parce qu’il existe encore beaucoup d’inconnues sur l’impact des filtres solaires sur la biodiversité marine. Nous proposons les formules qui nous semblent être les plus « ocean friendly » compte tenu des connaissances actuelles et nous nous tenons informés des dernières avancées scientifiques.

ce que nous pouvons vous recommander

2.

Appliquez votre crème solaire 30minutes avant la baignade pour qu’elle aie le temps de pénétrer dans la peau. Cela vaut pour les produits à bases de filtres organiques.

1.

Evitez les produits solaires contenant de l’oxybenzone et de l’octocrylène, dont l’impact sur les fonds marins seraient particulièrement important. (Chez MIMITIKA, nous n’avons jamais utilisé ces filtres).

2.

Appliquez votre crème solaire 30minutes avant la baignade pour qu’elle aie le temps de pénétrer dans la peau. (Cela vaut pour les produits à bases de filtres organiques.

3.

Dans les zones sensibles (habitats de tortues, coraux), utilisez plutôt une combinaison anti-UV, un chapeau et des lunettes le temps de vous baigner et appliquez la crème solaire quand vous sortez de l’eau ;)